101      Sans titre 101

Heureux le vacancier qui prend l’avenue Merlot car il habite ici ou il rejoint des amis. Aller au port de la Vigne, profiter de ce creux du bassin où l’eau est toujours là quand elle n’est plus ailleurs, le plus longtemps possible. Lorsqu’enfin un enfant veut bien rentrer, monter la côte et prendre à gauche. La maison des vacances a de bons voisins. Et nous voilà chez vous. Votre programme est simple : passez de bonnes vacances en famille, de bons week-ends à deux, profiter le plus possible de cette maison à la fois discrète et généreuse, à l’abri de la forêt. A l’intérieur, être à l’aise à plusieurs, dehors, pouvoir faire le tour et s’installer plus longtemps, regarder les enfants jouer. On doit aussi pouvoir venir en hiver et avoir alors bien chaud à côté de la cheminée, peut-être en n’ouvrant qu’une partie de la maison. Le nouvel aménagement envisage la maison et son paysage comme un ensemble. Entrer dans la maison pour chercher à boire ou un pull est un mouvement spontané depuis la terrasse, et récurrent. Le sol, le toit, l’enveloppe périphérique percée de larges ouvertures puis le mur du poêle guident progressivement les pas du jardin vers l’intimité des petites chambres et des salles d’eau. Les dernières où l’on va. Si ponctuellement dans les journées ensoleillées où l’on est beaucoup dehors ou dans la fraicheur du salon, sauf au moment d’aller se reposer. On est venu pour courir, s’aérer et s’étirer, être ensemble. L’espace est rendu le plus fluide possible sur toute la longueur de la maison suivant judicieusement le soleil sur la longueur de la journée. Celle-ci commence côté entrée à l’est où l’on prend le petit déjeuner et se termine à l’apéritif à l’ouest au retour de la plage. On y verrait bien la piscine. La maison enserre sans l’enfermer une partie du paysage avec lequel elle partage un sol comme un tapis continu et dur, épousant les reliefs de l’existant et prolongeant l’intérieur vers l’extérieur. Sol où l’on se débarrasse progressivement du sable en allant vers les chambres, sable que l’on balaie de temps en temps pour le rendre à la forêt, tapis sur les marches duquel on s’assoit. Le prolongement du toit, abritant une cabane et un mur épais dans la longueur de la maison qui révèlent sa générosité spatiale originelle, ressentie jusqu’alors sans s’être dévoilée.

Localisation

33950 Lege Cap Ferret

Maîtrise d’œuvre

La Nouvelle Agence architectes mandataires

Maîtrise d’ouvrage

Privé

Budget

210 000 € HT/m², 794 € HT/m² SU

Calendrier

Juin 2018

Surfaces

214 m²

Programme

Réhabilitation maison individuelle, piscine